Bien choisir son matériel roller

Publié le

Ca y est, vous avez décidé de franchir le pas et d’investir dans une paire de roller pour découvrir le plaisir de la glisse. Reste maintenant à faire le tri dans la jungle des modèles proposés. Préconisations…

Se faire prêter une paire

Si vous n’avez jamais fait de roller auparavant, faites-vous prêter une paire par vos amis. Vous sentirez rapidement si vous aimez la glisse sur roulettes et si vous avez envie de faire du roller régulièrement.

Qu’est-ce que je souhaite faire en roller ?

Votre choix de roller est conditionné par votre type et votre fréquence de pratique : randonnée urbaine occasionnelle, pratique en club, acrobaties en skatepark, entretien physique régulier sont autant d’options qui s’offrent à vous. Un bon vendeur vous posera forcément ces questions pour vous orienter vers le modèle le plus adapté.

Quelle pointure ?

Ne choisissez pas un modèle trop grand ! Beaucoup de personnes pensent qu’il faut prendre une pointure supplémentaire, cela n’est pas toujours vrai. Les patins se tassent avec le temps et leur forme varie selon les marques. Pour les enfants, un modèle réglable peut être une bonne alternative.

Quel budget investir ?

Une paire de roller est un produit sportif, on en trouve donc à tous les prix. Si vous voulez pratiquer régulièrement, ayez conscience qu’une bonne paire peut coûter le prix de chaussures de course à pied ou d’un vélo d’entrée de gamme. On trouve des modèles enfants aux alentours de 30 euros et des modules adultes à partir de 40 euros en usage occasionnel. Pour une pratique régulière, on avoisine plutôt les 150 euros.

Où acheter ?

Notre conseil : évitez les hypermarchés. Orientez-vous vers une grande surface d’articles de sport ou vers un shop spécialisé. Les vendeurs ne sont jamais avares de conseils !

Acheter d’occasion ?

Si votre budget est un peu serré, l’achat d’occasion est une solution intéressante pour avoir un bon modèle à prix réduit (de 20 à 50% de décote sur le prix d’origine). Pensez à vérifier l’usure générale : chausson détérioré, roues très biseautées, roulements grippés, coques fendues sont rédhibitoires… Demandez conseil à un ami ou renseignez-vous sur internet si besoin.

N’oubliez pas les protections !

On ne monte pas dans sa voiture sans mettre sa ceinture. On ne fait pas de roller sans un minimum de protections ! Vous pouvez utiliser votre casque de vélo pour le roller. Complétez votre panoplie avec un kit de protections de poignets (fortement recommandé), de coudes et de genoux. Comptez 10 à 30 euros pour ce pack.