Dis, c’est quoi le Rink Hockey ?

Publié le

En cette année de championnat du monde en France, il nous a semblé pertinent de vous présenter l’une des plus anciennes pratiques du roller : le Rink Hockey

Un peu d’histoire 

Le Rink Hockey a vu le jour en 1877 en Angleterre. Il se pratique sur des patinoires de la taille d’un terrain de handball (40 fois 20m). L’équipement des joueurs se compose de patins traditionnels à essieux (quads), d’une petite crosse qu’ils aiment définir comme le prolongement de leur bras, de protection légères (tibias, genoux et mains). Seuls les gardiens sont protégés des pieds à la tête. Le « Rink » est le nom de la balustrade qui entoure ce terrain. Elle permet aux joueurs de faire rebondir la balle sur ses parois. Elle limite aussi les sorties de terrain et donne du rythme aux matchs.

Les règles de base

Chaque équipe se compose de cinq joueurs dont un goal. Les matchs se déroulent en deux mi-temps de 10 à 25 minutes selon la catégorie. En rink, les joueurs sortent rarement du terrain. Malgré l’intensité des parties, il leur arrive de jouer pendant toute la durée du match !

Il est interdit de :

  • Bousculer, pousser, tenir, crocheter un adversaire
  • Jouer la balle avec le patin ou toute autre partie du corps
  • Lever la balle à plus de 1,5m du sol
  • Jouer à terre

Un succès méconnu

Si la pratique reste peu médiatisée en France, elle est très populaire dans les pays latins comme l’Espagne, le Portugal, l’Argentine, l’Italie où les joueurs sont souvent professionnels. Les rencontres y attirent une foule de passionnés. Les matchs sont retransmis en direct à la télévision. Le Rink Hockey a d’ailleurs été sport de démonstration aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992

On peut débuter le Rink Hockey dès le plus jeune âge au sein d’un club grâce à des formats adaptés. Ce sport développe de nombreuses qualités comme la rapidité, l’agilité, l’habileté, l’esprit d’équipe.

Les bleus au plus haut niveau

Les séniors hommes évoluent dans le top 8 mondial. L’équipe de France des dames est devenue championne du monde à Recife (Brésil) en 2012. Elle a décroché l’argent au mondial de Tourcoing en 2014.