Evaluez votre niveau technique !

Publié le

Pour évoluer en toute sécurité en roller, certaines habiletés doivent être acquises dans l’ordre. Les clubs de l’Ecole de Roller Sports vous proposent d’évaluer l’état de vos bases techniques.

« Les roues », c’est le nom de ces tests. Un code couleur leur est attribué en fonction de leur degré de difficulté. Les trois premières identifient des stades de progression allant du « piétineur » au « rouleur », du ralentissement aux premières techniques de freinage, du franchissement au saut… Ces épreuves se déroulent en milieu sécurisé, généralement dans un gymnase.

La roue jaune : durant cette première étape, on cherche à reproduire nos mouvements de piétons avec les patins aux pieds, sans notion de vitesse. Par exemple, se relever, faire glisser une genouillère au sol ou franchir une latte font partie des éléments de ce test.

La roue verte : petits sauts, retournements et slalom font leur apparition dans le parcours.

La roue bleue : Marche arrière, freinage à vitesse moyenne, sauts plus importants… en fin d’initiation, l’engagement devient nécessaire.

Et après ? 

Une fois ces trois roues passées avec succès, vous partez avec des bases solides. Elles vous donnent accès à la même diversité de pratiques qu’en chaussures, la glisse en plus. Les tests suivant relèvent du perfectionnement au roller, en fonction du lieu de pratique dans lequel vous évoluez. En ville, en skatepark ou en gymnase, chaque environnement a ses spécificités. Chaque roue se décline donc en fonction de ces milieux.

La roue rouge : c’est à partir de celle-ci qu’on commence à parler de maîtrise technique. Elle est notamment utilisée pour valider le niveau pratique des initiateurs.

La roue noire : ce niveau tient davantage du défi technique que d’une véritable nécessité. C’est une sorte de challenge pour ceux qui aiment repousser leurs limites.